| La conception | La grossesse | L'accouchement | Premiers pas de bébé
Rejoignez nous sur les forums des parents!
Forums sur la grossesse

avant de mettre en route une grossesse...

Ce qu'il faut éviter ou arrêter Ce qui est au contraire recommandé Diabète juvénile insuliné, épilepsie, ... pourquoi programmer la grossesse Alimentation, lune et thème astral, positions sexuelles : influences sur le sexe du bébé?

une grossesse ... si attendue et espérée

Les causes d'infertilité Le bilan de stérilité La stimulation L'insémination artificielle La fécondation in vitro (FIV) L'ICSI Les autres techniques

quand tout s'arrête...

La fausse couche La grossesse extra-utérine L'interruption médicale de grossesse La mort foetale in utero

Enceinte ... quand ce n'est pas le moment

L'IVG L'accouchement sous X L'abandon

Voici le parcours que vous allez faire :

La prise de contact téléphonique

N'ayez pas peur de téléphoner. Les centres d'IVG (appelés centres d'orthogénie) possèdent une ligne spécifique pour les femmes qui souhaitent faire une ivg. De plus, vous aurez au bout du fil un secrétariat spécifique qui apportera des réponses précises à votre demande. Un rendez-vous de consultation vous sera donné dans les 5 jours qui suivent votre appel.
Ces services fonctionnent du lundi au vendredi , toute l'année et même en période de vacances. Alors, si votre décision est prise, n'attendez pas !

La première consultation dite pré-IVG

C'est une consultation d'information, de conseils et d'explication concernant l'intervention. A cette occasion, un document d'information écrit vous sera remis.

  • L'entretien avec la conseillère : vous pouvez démarrer la consultation en rencontrant une conseillère. L'entretien avec la conseillère vous est proposé avant et après l'IVG. C'est l'occasion de s'exprimer sur ce qui vous arrive, sur ce dont vous avez envie de parler. Il n'est pas obligatoire sauf si vous êtes mineure. De plus, la conseillère vous accompagne lors de l'intervention si vous le souhaitez.
  • La visite chez l'infirmière : elle fait le point sur la famille, sur votre état de santé et effectue un bilan sanguin : un groupe sanguin rhésus, des agglutinines et un bilan de coagulation, examens obligatoires pour l'IVG.
  • La consultation avec le médecin : il va effectuer votre examen clinique ainsi qu'une échographie pour préciser l'âge de la grossesse et ainsi déterminer la méthode à utiliser. De plus, il va vous expliquer le déroulement de l'intervention au niveau médical et répondre aux questions que vous vous posez.

Ensuite, le rendez-vous de l'intervention va être fixé une semaine plus tard pour vous laisser un délai de réflexion. Si votre grossesse est avancée, qu'elle est entre 12 et 14 semaines d'aménorrhées, ce délai de réflexion peut être ramené à 48 heures.

L'intervention

Vous allez d'abord passer par le secrétariat pour faire votre dossier administratif. N'oubliez pas votre attestation de sécurité sociale en cours. Pour information, la méthode médicamenteuse coûte 199,93€ et 39,99€ si vous êtes assurée sociale, pour la méthode chirurgicale, 137,53€ ou 27,51€.
Pour le médecin, n'oubliez pas de'amener les résultats de vos examens : test de grossesse, groupe sanguin, bilan de coagulation et échographie éventuelle.

Le jour de l'hospitalisation, vous pouvez vous munir d'une chemise de nuit, d'un peignoir, de pantoufles, de protections périodiques, de quoi faire une petite toilette, et de quoi vous occuper (lecture, baladeur, ...). Vous pouvez dans certains établissements être accompagnée d'une personne de votre choix.

Il y a 2 techniques :

  • La méthode médicamenteuse c'est la méthode utilisée juqu'à 7 SA soit 3 semaines de retard de règles. Elle présente l'avantage de ne pas nécessiter d'intervention. Vous devez prendre 3 comprimés de mifégyne qui arrêtent le grossesse ainsi que 2 comprimés de cytotec pour provoquer des contractions et donc la fausse couche. Vous êtes hospitalisée le lendemain pour la matinée pour une surveillance de 3 heures minimum. La plupart du temps, le cytotec fait effet 1/2h à 1h après sa prise mais parfois, ça ne se déclenche pas pendant l'hospitalisation. Si cela se produit, on vous donne à nouveau 2 comprimés de cytotec et vous restez une heure de plus. Si rien ne se produit, vous retournez chez vous. Les saignements peuvent démarrer le lendemain. Après, une visite de contrôle est effectuée 15 jours plus tard avec une prise de sang (HCG) qui sera interprétée par le médecin. Cette méthode comporte 3 à 5% d'échec. Si la grossesse continue, il faut recourir à la méthode chirurgicale.
  • La méthode chirurgicale : hospitalisation le matin de l'intervention et vous povez manger avant de venir si c'est sous anesthésie locale. 48 heures avant l'aspiration, vous devez prendre un comprimé de Mifégyne qui commence à ouvrir le col. Ce comprimé peut aussi commencer à interrompre l'évolution de la grossesse et donc provoquer des saignements et des douleurs de règles. La myfégine peut être associée à du cytotec. Vous allez prendre également un décontractant, un Valium 10 la veille au coucher.
    L'intervention s'effectue généralement en fin d'après-midi : le médecin pose des champs stériles. Ensuite, il met le spéculum et endort le col avec un anesthésique local pour que vous n'ayez pas mal. Puis, il effectue l'aspiration qui dure environ 3 minutes. Si votre grossesse dépasse 12 semaines d'aménorrhées,l'intervention est plus longue, vous aurez donc par précaution une perfusion systématique de spasfon pendant l'intervention et du syntocinon après pour rétracter l'utérus après et diminuer les saignements. Par cette méthode, les suites opératoires sont souvent simples.

Le retour à la maison

  • Veillez à vous faire raccompagner en voiture.
  • Evitez les tampons, les bains (préférer les douches), les ovules et les rapports durant une semaine.
  • Prenez votre température dès le lendemain matin et pendant 4 jours : vous pouvez faire jusqu'à 38° mais au delà, consultez un médecin à qui vous pouvez confier que vous avez fait une IVG.

Les saignements et les douleurs :

Vous aurez des saignements qui peuvant durer une dizaine de jours avec plus d'imprtance au 4ème, 5ème, 6ème jour. Les douleurs ressemblent au douleurs de règles et durent généralement peu. En cas de douleurs persistntes ou intenses, vous pouvez prendre Ponstyl, Nurofen, Advil ou Antadys. Evitez de prendre de l'aspirine qui fait saigner.

Visite de contrôle :

Effectuez une visite gynécologique de contrôle dans les 15 jours. Elle peut d'ailleurs s'effectuer dans le service où vous avez eu votre intervention sur rendez-vous. Elle est OBLIGATOIRE en cas d'IVG par médicaments : vous devez y aller munie du résultat de la prise de sang de contrôle.

Contraception :

Si la pilule vous a été prescrite, il faut la commencer le soir même de l'hospitalisation (ou le lendemain matin). S'il s'agit d'un stérilet et qu'il n'a pas été posé, il le sera lors de la viite de contrôle

A savoir :

  • Si vous avez une inquiétude, vous pouvez appeler le service ou un médecin à qui vous pouvez dire que vous avez fait une IVG.
  • Si, dans les suites de l'intervention, quelques difficultés surgissaient il est possible d'en parler dans le service où vous avez fait l'IVG avec les médecins ou les conseillères.

Vous devez être inscrit pour poser des questions sur les forums.
N'attendez pas pour bénéficier des avantages de l'inscription !

Page imprimée depuis : http://www.petits-pieds.com/enceinte/interruption_volontaire_grossesse.php