| La conception | La grossesse | L'accouchement | Premiers pas de bébé
Rejoignez nous sur les forums des parents!

Les journées - Les nuits - Les repas
L'examen clinique journalier - La visite du médecin
Vos visites - Votre accompagnant


Les journées

La maternité n'est pas un lieu de tout repos : vous êtes réveillée le matin pour prendre votre tension et votre température puis pour le petit déjeuner. Ensuite, il y a la visite de la sage-femme, du médecin, des auxiliaires de puériculture pour la toilette et/ou le change du bébé, éventuellement du pédiatre et vous devez trouver le temps entre deux de faire votre toilette. Et cela, uniquement le matin! car l'après midi, il y a les vistes de la famille et des amis et quelques soins du personnelet les repas. Un programme assez chargé! Mais n'oubliez pas de profiter de tout ce monde autour de vous pour poser toutes les questions que vous avez, demandez des conseils, ... Votre séjour sert à ça! Et prenez le temps de faire des siestes ou de vous aménager des temps de repos : en même temps que le bébé à n'importe quelle heure de la journée et vous serez en pleine forme!

Si vous le souhaitez, vous pouvez prolonger votre séjour : la Sécu rembourse jusqu'à 12 jours d'hospitalisation après l'accouchement pour vous et votre bébé.

Les nuits

Les nuits se suivent mais ne se ressemblent pas! Souvent la 1ère nuit, les bébés dorment beaucoup car ils sont fatigués par leur naissance mais la 2ème nuit est très différente : on l'appelle la "java de la 2ème nuit". Cette nuit est exceptionnelle et vous n'en revivrez jamais des comme ça. Elle a une explication : l'enfant est totalement perdu, il a perdu ses repères : plus de bruits du coeur ou des intestins de sa mère, grand lit où il se sent tout petit ... Uu seul remède : le caliner et l'avoir avec soi!
Certaines maternités ont une nurserie et donc ont la possibilité de garder les enfants la nuit si vous le souhaitez. Souvent, cela vous est proposé les 2 premiers jours et de façon exceptionnel par la suite. Car il est important de vivre au moins une nuit auprès de votre nouveau-né avant le retour à la maison pour ne pas être désarmée le soir venu! Si vous allaitez, on vous ramènera votre enfant pour les tétées. Si vous ne souhaitez pas laisser votre enfant en nurserie la nuit, c'est votre droit! Mais si vous êtes trop fatiguée, il est parfois plus sage de passer une bonne nuit et d'être en forme pour s'occuper mieux de votre bébé par la suite. A vous de voir ...


Les repas

C'est souvent assez frugal même si les plateaux des mamans qui allaitent ont droit à un fromage ou un yaourt supplémentaire. N'hésitez donc pas à prendre quelques provisions mais bien choisies : fruits et produits laitiers de préférence. De plus, il y a souvent des petits réfrigérateurs dans les chambres maintenant. Si vous avez un régime particulier parce que vous êtes diabétique, végétarienne ou allergiques à certains aliments : signalez le dès votre arrivée dans le service de suites de couches car les plateaux sont commandés tout de suite. De même si vous ne mangez pas certains aliments par goût tout simplement (poisson, choux par exemple).
Les repas sont souvent servis assez tôt et il y a un goûter prévu avec un café l'après-midi pour caler les petites faims. Une bonne habitude à prendre et à conserver tout au long de l'allaitement et pour vos enfants!


L'examen clinique journalier

Lors de votre séjour à la maternité, vous allez avoir beaucoup de visite et il y a une personne que vous allez voir tous les jours : la sage-femme. Elle va effectuer votre examen clinique quotidien pour s'assurer du bon déroulement des suites de couches, vous guider dans votre allaitement et vous donner les conseils et l'écoute dont vous avez besoin.

L'examen se compose de plusieurs parties : un examen général et un examen obstétrical.
  • L'examen général :
Pendant votre séjour, la fatigue est souvent présente, alimentée par un manque de sommeil (troubles du sommeil en fin de grossesse, accouchement physiquement éprouvant, tétées nocturnes, environnement hospitalier, ...) et une éventuelle anémie mais l'état général est bon. Les principaux soucis rencontrs sont d'ordre digestifs, circulatoires et urinaires.
  1. La fonction digestive :
    - L'appêtit est souvent bon ainsi que la digestion. Vous remarquerez d'ailleurs à quel point vos plateaux ne sont pas copieux! N'hésitez pas à prendre quelques provisions: fruits et produits laitiers surtout (et non pas des sucreries!)
    - Le transit intestinal et l'élimination : la constipation et les hémorroîdes sont les principaux troubles que vous risquez de rencontrer pendant votre séjour.
    La constipation est très fréquente : n'hésitez pas à manger des aliments riches en fibres, des poireaux, de la soupe et buvez! Mais si vous allaitez, faites attention aux aliments trop laxatifs: votre bébé en profitera aussi! Et marchez, cela favorise le transit. Vous pouvez également masser votre ventre dans le sens des aiguilles d'une montre. Si ce n'est pas suffisant, la prescription de laxatifs sera certainement nécessaire. Parlez en avec la sage-femme.
    Les hémorroides sont favorisées par la constipation, et le poids en fin de grossesse. Souvent, elles s'extériorisent au moment de l'accouchement lors des efforts de poussées. Le traitement allie souvent une crème locale, des anti-inflammtoires et un traitement contre la constipation.
  2. Les abdominaux :
    Vous allez rapidement vous appercevoir que votre ventre n'est pas aussi plat qu'avant la grossesse, et même que vous avait l'air d'être enceinte de 4 ou 5 mois. Rassurez-vous, c'est normal! Vos abdominaux se sont écartés pour laisser la place à l'utérus et donc au bébé de se développer correctement. Après l'accouchement, cet écartement persiste. Vous pouvez vous en rendre compte facilement en étant allongée sur le dos, les jambes pliées, les mains sous la nuque et en relevant la tête comme si vous vouliez mettre votre menton sur le torse. L'écartement est de 2 à 3 doigts environ. Mais cela va se remettre doucement et la rééducation abdominale vous y aidera.
  3. La fonction urinaire :
    Les deux premiers jours après l'accouchement, vous allez uriner souvent et beaucoup et c'est normal, surtout si vous aviez "gonflé" au niveau des jambes. Mais rapidement, cela va s'arrêter. Il se peut également que vous présentiez une incontinence urinaire, spontanée ou lors d'un effort. C'est assez fréquent au début et il est important de le signaler rapidement à la sage-femme ou au médecin : une kinésithérapie pelvi-périnéale adaptée permet en général la guérison. Ne restez pas avec ces soucis sans en parler, la situation risquerait d'empirer.
  • L'examen obstétrical :
  1. L'examen des seins :
    Tout dépend si vous allaitez ou non votre enfant.
    - Si vous allaitez :
    Les trois premiers jours, la sécrétion du 1er lait, qu'on appelle le colustrum, augmente pour faire place au 2ème lait vers le 3ème-4ème jour : c'est la montée de lait. Les seins deviennent fermes, plus volumineux et parfois douloureux ....Cette gêne peut se manifester jusque sous les aisselles. Ces signes congestifs ne durent que 24 à 48 heures. La sage-femme vérifie la souplesse des seins et vous donnera tous les conseils en temps utiles. Pour plus de renseignements, allez à la rubrique "allaitement maternel".
    - Si vous n'allaitez pas :
    La sage-femme verifie la souplesse de vos seins et l'absence de montée de lait. Un traitement anti-lactation vous sera prescrit (à condition que vous ne fumer pas). Mettez des soutien-gorge de début de grossesse pour bien soutenir votre poitrine. Rendez-vous à la rubrique "allaitement artificiel" pour en savoir plus.
  2. L'examen de l'utérus :
    Juste après l'accouchement, l'utérus est sous l'ombilic (le nombril). A la fin de la 2ème semaine, il n'est plus perceptible. Cette évolution s'accompgne de contractions utérines parfois douloureuses que l'on appelle les "tranchées". Normalement, l'utérus est tonique et indolore.
  3. L'examen des lochies (pertes blanches et saignements) :
    Les lochies sont les écoulements de la vulve provenant de l'utérus pendant les suites de couches. Au départ, elles sont très sanglantes puis elles sont de plus en plus rosées jusqu'à être très claires, presque beige. Mais tant qu'il y a des lochies, des pertes, continuez à faire vos soins, vos petites toilettes. On vérifie également qu'elles n'ont pas d'odeur particulière, signe d'une infection.
  4. L'examen du périnée :
    Le périnée est plus ou moins douloureux. Son examen, réalisé par la sage-femme, permet de voir s'il y a des éraillures (griffes sur les petites lèvres), un hématome ou un oedème qui peuvent être à l'origine de douleurs. Dans ce cas, un traitement peut être proposé : des anti-douleurs (paracétamol, vessie de glace) ou des anti-oedémateux. De plus, si vous avez eu une déchirure ou une épisiotomie, on vérifie sa bonne cicatrisation et l'absence d'infection. C'est l'occasion également de faire une toilette soigneuse de la vulve.


La visite du médecin

Le médecin, selon les maternités, vous verra tous les jours ou le jour de votre arrivée et la veille de votre sortie, si tout va bien. Il s'assurera que votre état de santé est suffisamment bon pour autoriser votre retour au domicile. Il vous interrogera sur le moyen de contraception que vous souhaitez utiliser par la suite et vous le prescrira au besoin (voir "contraception"). N'hésitez pas à l'interroger sur les points qui vous posent question.


Vos visites

Les visites de la famille et des amis se déroulent souvent l'après-midi. Chaque maternité a des horaires de visite bien précis : renseignez vous bien pour prévenir vos visites. Souvent, en chambre particulière, les visites sont autorisées matin et après-midi et en chambre double, uniquement l'après-midi pour favoriser le repos des mamans. Essayez d'étaler vos visites (un bon moyen est de différer l'annonce de la naissance : on préveint en 1er sa famille proche et ses meilleurs amis qui vont vous rendre visite rapidement puis les autres, qui viendront donc plus tard) et d'avoir 6 personnes maximum en même temps. Enfin, si vous êtes trop fatiguée, il est toujours possible de demander au personnel de la maternité de limiter vos visites : il y a des écritaux qui l'indiquent clairement et qu'on peut facilement mettre sur la porte. Mettez votre nouveau-né à l'écart dans le coin bébé de votre chambre, dans son berceau, pour qu'il ne soit pas dans un lieu trop surchauffé et evitez de le passer de bras en bras, il risquerait de vous le faire payer la nuit!


Votre accompagnant

Votre accompagnant, c'est souvent le papa! Sachez qu'à la maternité, le papa est libre de venir et de partir à toute heure du jour et de la nuit. Il n'est pas obligé de respecter les horaires de visites. Si, par contre, il souhaite prendre les repas et dormir avec vous, vous devez prévenir le personnel afin qu'on vous donne un lit supplémentaire et qu'on commande ses repas. Les prix sont différents selon les maternités, alors, renseignez vous!

Vous devez être inscrit pour poser des questions sur les forums.
N'attendez pas pour bénéficier des avantages de l'inscription !

Page imprimée depuis : http://www.petits-pieds.com/bebe/sejour_maternite_maman.php