| La conception | La grossesse | L'accouchement | Premiers pas de bébé
Rejoignez nous sur les forums des parents!
Comment ça marche? - Quelques conseils
Allaitement des premiers jours - après le 3ème jour
Le sevrage
- conservation et Don de lait
Adresses des Associations d'Aide à l'Allaitement
Toutes les fiches sur l'allaitement
- les problèmes de l'allaitement maternel,
- allaitement et bébé transféré,
- allaitement et bébé prématuré,
- allaitement et césarienne,
- allaitement et tabac.


Comment ça marche?

L'extrémité plus ou moins surélevée du sein constitue le mamelon (bout de sein) très sensible. L'aréole est la zone cutanée pigmentée et arrondie qui entoure le mamelon. Pendant la grossesse, les oestrogènes provoquent une forte sécrétion de prolactine (principale hormone de production du lait). Mais la progestérone (hormone produite par le placenta à des taux très élevés pendant la grossesse) bloque la lactation en inhibant l'action de la prolactine au niveau du sein. Après la naissance, la disparition du placenta entraîne la chute du taux de progestérone, libérant la prolactine et donc la production du lait. L'entretien de la lactation (l'allaitement) repose sur la stimulation du mamelon et donc sur des tétes régulières.


Quelques conseils

  • Préparation des seins pendant la grossesse :
    Il est inutile de préparer les seins avec une quelconque technique comme le massage, brossage, etc... même en cas de mamelons ombiliqués. C'est la grossesse qui prépare les seins et le mamelon ne prendra sa forme fonctionnelle que dans la bouche du bébé. La souplesse de l'aréole, la capacité des fibres élastiques à se laisser étirer, va permettre au bébé de stimuler et d'obtenir le lait. La meilleur des préparations est votre envie d'allaiter.

  • Hygiène avant la tétée :
    Il est inutile de se laver les seins avant la tétée. Une douche quotidienne est suffisante. Eviter les savons agressifs ou à odeur forte afin de respecter la lubrification et l'odeur naturelle du mamelon et de l'aréole qui vont guider bébé au sein. Par contre, il faut se laver les mains!

  • Alimentation :
    Tout est permis pendant l'allaitement comme pendant la grossesse. Bien sûr, l'alcool est à consommer rarement et avec modération! La maman doit manger à sa faim avec une nourriture équilibrée (voir la rubrique diététique). Il n'y a pas d'aliments contre-indiqués pour des raisons de goût (le fameux choux!), l'important est de ne pas changer de style de nourriture de la grossesse.


Allaitement des premiers jours

La mise au sein

Pour que le sein fonctionne bien, il faut une bonne position :

  • Bien vous installer. Les tétées représentent plusieurs heures par jour, évitez donc les positions instables qui vont entrainer des contractures dorsales. Prenez toujours le temps de vous installer, il n'y a pas de tétées urgentes.
    - En position allongée, sur le côté, bébé tourné vers vous, la tête face au sein
    - Assise dans le lit, le dos appuyé sur l'oreiller, les genoux relevés, un coussin ou polochon d'allaitement sur les genoux et sous les bras avec l'enfant face à vous, la tête au niveau du sein
    - Assise dans un fauteuil, dos bien appuyé sur le dossier, coussin d'allaitement sur les genoux et sous les bras, pieds réhaussés (avec un marche-pieds par exemple).
  • Bien installer votre bébé. Tourné vers vous, ventre contre ventre, visage face au sein, à la bonne hauteur, sans avoir à tourner la tête.
  • Stimuler manuellement l'aréole pour amorcer la venue du collostrum (1er lait), en étaler une goutte sur l'aréole pour "allécher" le bébé, lui caresser les lèvres avec et attendre ...
  • Attendre qu'il ouvre largement la bouche pour le mettre au sein. Les lèvres du bébé, retroussées sur le sein, recouvrent le plus possible l'aréole. La langue se place très loin sous le sein. Le menton et le nez sont contre le sein.

En bonne position, la tétée est confortable. Ne pas la limiter, le bébé boira quand il voudra, aussi longtemps qu'il le voudra. Ne pas changer de sein en cours de tétée sauf si le bébé lâche spontanément le sein.

Si le bébé dort trop :

La meilleure stimulation est celle de la bouche du bébé. Mais, passées les 6 premières heures de vie où il est très actif, le bébé va passer par une phase de récupération, qui dure de 24 à 36 heures. Pendant cette période, il dort beaucoup : inutile de réveiller un nouveau-né qui dort calmement. Mais pour maintenir l'llaitement, il faut que vous stimuliez l'aréole des seins quelques minutes toutes les 2 à 3 heures pour simuler la tétée. Il ne s'agit pas de faire sortir le colostrum mais simplement de stimuler.

Il pleure trop :

Quand bébé va se réveiller, il sera très énervé (bien souvent la 2ème nuit) et va pleurer toutes les heures, ne sachant pas très bien ce qu'il veut. C'est la "java de la 2ème nuit". Si vous êtes avertie, vous paniquerez moins. En fait, bébé est un peu perdu, il n'a plus les points de repères de sa vie dns votre ventre (l'eau, les parois de l'utérus, les odeurs, les bruits), il cherche des nouveaux repères. Ces pleurs ne sont donc pas de la faim! Il faut donc simplement le rassurer, le prendre dans votre lit, proposer le sein, sinon patienter ... rassurez vous, il n'y aura aura pas d'autre nuit semblable!

Si votre enfant est de petit poids (moins de 2,5 kg) :

Les enfants de petit poids qui ne sont pas prématurés (s'il est prématuré, voir la fiche allaitement et bébé prématuré) posent habituellement peu de problèmes pour l'allaitement :
- surveillance du taux de sucre dans le sang (avec des dextros),
- Mises au sein fréquentes,
- Compléments de lait à la tasse enrichis en "Caloreen" selon le taux de sucre dans le sang.


Allaitement après le 3ème jour

Il faut écouter le bébé et la tétée!

Après le 3ème jour, le 2ème lait est produit, plus gras que le colostrum et la courbe du poids du bébé vous le prouvera! Dès lors, le lait jaillit dans la bouche du bébé qui, parfois surpris, peut avoir un mouvement de recul, puis s'adapte et modifie sa façon de téter : succions plus courtes, accompagnées chaque fois d'une déglutition (a-gloup-a-gloup). En 20 à 30 minutes, il va y avoir 3 à 5 déglutitions de quelques minutes chacune avec des pauses. Un bébé qui tète énergiquement et déglutit bruyamment est un bébé bien nourri! La composition du lait varie tout au long de la tétée, le lait produit en fin de tétée est plus rare mais ussi plus gras donc plus calorique, et il va permettre au bébé de tenir les 2 ou 3 heures suivantes. Prolonger la tétée de 10 minutes après la dernière grande déglutition, avant de proposer l'autre sein. Bébé aura ainsi les graisses de fin de tétée. Et vous verrez que rapidement, il sera satisfait avec un seul sein! De plus, si le bébé change de sein trop tôt en cours de tétée, il recevra à nouveau le lait de milieu de tétée, plus riche en sucre, ce qui favorise la fermentation intestinale et la survenue de coliques.

Comment savoir que ça marche?

La fréquence des selles et des urines est un très bon repère. Plus un bébé boit de lait, plus il a de l'eau à éliminer. Un bébé qui mouille peu ses couches et qui a peu de selles économise l'eau, donc en reçoit peu. Un autre moyen est d'observer votre bébé : s'il s'endort et qu'il a l'air calme, détendu, c'est qu'il est repu! Et la balance sera également le reflet de l'allaitement mais pas de panique! Il suffit de peser votre bébé une fois par semaine. S'il n'y a pas de diarrhées, de vomissements et qu'il tète régulièrement, il n'y a pas de raisons qu'il perde du poids! Et vous verrez votre fierté s'afficher lorsque votre bambin aura une courbe de poids ascendante!


Le sevrage

 


Conservation du lait et Don de lait

Les propriétés anti-bactériennes du lait maternel le protège de la contamination microbienne pendant sa conservation.

Les modalités de recueil du lait :

  • Le tire-lait ou coupelles (coquilles) d'allaitement : Elles doivent être portées de préférence pendant la tétée. Si elles sont utilisées entre les tétées, il faut les vider toutes les 1/2 heures.
  • Stérilisation des coquilles ou du tire-lait avant chaque utilisation (à froid de type Milton ou Solustéril, ou à chaud avec 20 minutes d'ébullition) après un lavage soigneux à l'eau savonneuse et rinçage.
  • Lavage des mains avant chaque manipulation.
  • Recueil du lait dans un biberon stérile, rapidement mis au frigo. Vous pouvez rajouter du lait au fur et à mesure dans le biberon après l'avoir passer quelques instants sous le robinet d'eau froide.

Conservation du lait :

  • A température ambiante pendant 3 heures
  • Au réfrigérateur pendant 4 jours
  • Congélation :
    - En compartiment à surgelés : 2 semaines
    - En compartiment d'un combiné réfrigérateur-congélateur : 3 à 4 mois selon l a fréquence d'ouverture de la porte
    - En congélateur séparé, maintenu à -20° : plus de 6 mois.

Les biberons doivent être étiquetés et datés. On peut utiliser des récipients en verre, mais le plastique est plus pratique.

Réchauffer le lait :

Décongeler ou réchauffer votre biberon de lait congelé sous l'eau courante, froide d'abord en augmentant progressivement la chaleur. Mélanger avant de vérifier la température. Eviter l'utilisation du micro-ondes qui va dénaturer le lait. Une fois décongelé, le lait ne peut pas être conservé plus de 24 heures.


Adresses des Associations d'Aide à l'Allaitement

  • La Leche League - 03 20 13 88 88
    10 rue Parrayon 59800 LILLE

  • Solidarilait - 03 20 78 08 00
    5 rue Obert 59118 WAMBRECHIES

  • Materlait - 03 28 59 00 09
    112 Avenue de la Libération 59140 DUNKERQUE

Vous devez être inscrit pour poser des questions sur les forums.
N'attendez pas pour bénéficier des avantages de l'inscription !

Page imprimée depuis : http://www.petits-pieds.com/bebe/allaitement_maternel.php